Quelles sont les missions d’un avocat spécialisé en Droit du travail ?

Si les avocats sont des professionnels généralement spécialisés dans plusieurs domaines du droit, les avocats en droit du travail se focalisent sur les litiges relatifs au milieu du travail. Il s’agit notamment des conflits relationnels entre salarié et employeur. Pour défendre efficacement les intérêts de ses clients, ce conseiller devra remplir plusieurs missions outre son rôle principal de défense devant une juridiction.

L’avocat : un conseiller et un rédacteur d’acte

L’avocat du travail intervient comme conseiller auprès de son client. Son rôle consistera à répondre aux questions relatives au contrat de travail : rédaction, modification, etc. Maîtrisant parfaitement les règles légales, il saura répondre à vos attentes en termes de rémunération (primes, salaires…) ou d’organisation du travail (congés, heures supplémentaires…). Cet avocat spécialisé sera également habilité à gérer les règlementations spécifiques (par exemple le règlement s’appliquant sur les travailleurs handicapés en matière d’embauche ou d’aménagements).

Ce représentant légal s’avère également être d’une grande aide lors de la modification ou de la des contrats de travail. Il peut en effet assurer la légalité des documents à réaliser : CDD, CDI, stage, etc. Pour finir, il assure la défense de son client lors des accords collectifs et pour une représentation du personnel face à une juridiction.

Un médiateur en cas de conflit

Les conflits survenant dans le cadre d’une relation de travail peuvent être gérés efficacement avec l’assistance d’un avocat spécialisé en droit du travail. Intervenant comme médiateur entre les parties, il apportera ses conseils avisés et son assistance pour éviter un procès au profit d’un règlement amiable devant le Conseil de Prud’hommes. Son intervention n’est pas toujours nécessaire notamment quand les défenseurs syndicaux ont la possibilité de représenter un employé devant le conseil.

Dans le cas de conflits portant sur les délits ou la fiscalité, l’avocat en droit du travail devra collaborer avec un avocat pénal et fiscal. Attention, sa présence n’est pas demandée devant le Conseil Prud’hommes, mais ses connaissances restent tout de même utiles afin de préparer la plaidoirie. Le recours à un avocat pénal ou fiscal s’avère cependant obligatoire devant la Cour d’Appel dès lors que l’ensemble des parties ont fait appel à la décision du conseil.

La défense face aux diverses situations

L’avocat en droit du travail a enfin pour missions d’assister les victimes de harcèlement, discrimination ou licenciement. Son rôle consistera à vous indiquer les démarches à engager pour résoudre la situation à l’amiable. En outre, ses services au sein d’une entreprise contribueront à promouvoir le respect des obligations quotidiennes de l’employeur et des employés. Cette étape est d’ailleurs incontournable pour éviter l’apparition récurrente de situations conflictuelles.

Guide en ligne sur le crédit d’heures du comité social et économique
Dans quels cas de figure engager un avocat spécialisé en droit international ?