Obtention du PGE : conseils d’avocats

Conseils d’avocats

Vous n’êtes pas sans le savoir, notre pays ainsi qu’énormément d’autres nations du monde traverse une crise sanitaire massive qui a entraîné de nombreuses difficultés financières pour des entreprises qui se sont vues obligées de tourner au ralenti pendant des mois, si ce n’est de fermer complètement leurs portes. Pour aider ces entreprises à s’en sortir et soutenir leurs trésoreries, l’État a mis en place le PGE : Prêt Garanti par l’État. Ce prêt contractable auprès des établissements bancaires est garanti en quasi-totalité par l’État afin d’encourager les banques et les établissements financiers à apporter un soutien financier aux sociétés dans le besoin. Si votre entreprise fait partie de celles qui auraient bien besoin d’un coup de pouce, n’hésitez pas à prendre rendez-vous dès maintenant avec un avocat d’affaires. En effet, il pourra vous renseigner sur ce prêt, ses conditions d’obtention, les procédures à suivre et toutes autres modalités qui ne sont pas forcément évidentes lorsque cela n’est pas votre spécialité. Faire appel à un avocat d’affaires vous garantit non-seulement de connaître parfaitement les spécificités du PGE, mais aussi de pouvoir effectuer votre demande de Prêt Garanti par l’État de manière simple et efficace en obtenant de l’aide dans la constitution de votre dossier de demandeur, c’est l’avantage de bénéficier de l’aide d’un avocat spécialisé en droit des affaires

Qu’est-ce que le PGE ?

Le PGE, ou Prêt Garanti par l’État est un prêt destiné aux professionnels ou aux entreprises et accordé par les banques en dépit d’un système économique qui n’est pas au beau fixe et qui n’apporte donc pas énormément de sécurité à la banque. Ce n’est pas l’État qui fait ce prêt, c’est bien l’institution bancaire à laquelle vous faites appel, cependant l’État apporte une garantie qui couvre quatre-vingt-dix pourcent du prêt en question, ou soixante-dix à quatre-vingts pourcent pour les entreprises de plus de cinq mille salariés ou au chiffre d’affaire supérieur à 1,5 millions d’euros. Un avocat d’affaires vous l’expliquera parfaitement, le but de ce prêt est de soutenir les entreprises et leur trésorerie pour leur permettre de traverser la crise sanitaire actuelle et d’en sortir dans de bonnes conditions économiques. Il existe également une variante de ce prêt garanti par l’État nommée PGE saison, qui s’adresse essentiellement aux entreprises des secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et restauration ou encore de la culture qui ont été parmi les plus touchées durant cette crise sanitaire obligeant leurs potentiels clients à rester confinés à leur domicile ou à limiter au maximum les sorties, en particulier dans des lieux publics. Si vous avez des questions sur ce prêt, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un avocat d’affaires. 

Comment obtenir ce Prêt Garanti par l’État ?

Le PGE est accessible pour tous les types d’entreprise française peu importe la taille de celles-ci, à l’exception des SCI et des sociétés de crédit ou de financement. Le Prêt Garanti par l’État n’est également pas accessible si votre société fait l’objet d’une procédure telle qu’un redressement, une liquidation judiciaire ou une sauvegarde, sauf si celle-ci a débuté avant le 24 mars 2020. À noter cependant que le Prêt Garanti par l’État pourra être refusé à une entreprise dont le redressement judiciaire aurait commencé avant le 24 mars 2020 mais dont la situation financière s’était déjà grandement dégradée auparavant. Si vous souhaitez bénéficier du PGE, vous pouvez vous renseigner auprès d’un avocat d’affaires afin d’obtenir davantage de renseignements et de vous assurer de votre éligibilité. Une fois cela fait, vous aurez jusqu’au 31 décembre 2020 pour effectuer votre demande de prêt qui sera ensuite traitée et potentiellement validée. Si vous rencontrez une quelconque difficulté lors de votre demande, n’hésitez pas à passer par un avocat d’affaires qui saura vous guider pas à pas et vous permettre de constituer votre dossier de manière rapide et efficace. 



Entamer une procédure de divorce
Conseils pour bien choisir son avocat